Mon épagneul français est malade, que faire?

Il est difficile de comprendre les douleurs de Toutou.

L’un des pires sentiments qu’un propriétaire de chien puisse avoir est celui de l’impuissance face à la douleur de son animal.

Les chiens sont en effet connus pour cacher leur douleur. Par conséquent, à partir du moment où elle devient visible aux yeux de tous, cela signifie que le chien souffre déjà beaucoup. 

Dans de tels cas, il est logique que l’une des questions les plus fréquemment posées aux vétérinaires soit la suivante : « Que puis-je donner à mon chien contre la douleur ? »

Certains propriétaires de chien, démunis par la situation, essaient également de trouver des solutions contre la douleur par eux-même. On les comprend. Car pour une question de temps ou de moyen, il peut être tentant de vouloir soulager son animal directement.

Attention toutefois à la précipitation ! Tous les médicaments ne sont pas bons pour votre chien et certains peuvent même être mortels.

Un rendez-vous chez le vétérinaire ou un petit coup de téléphone avant d’agir peut sauver votre chien d’une fausse bonne idée. 

En attendant, voici quelques pistes sur comment soulager votre chien et surtout les choses à ne pas faire.

Puis-je donner de l’ibuprofène à mon chien ?

En effet, l’aspirine et l’ibuprofène ont des propriétés anti-inflammatoires qui sont toxiques pour les muqueuses du système digestif du chien. Tous les antidouleurs utilisés par les humains sont toxiques pour les chiens et il ne faut donc jamais leur en donner.


LES SIGNES QUE VOTRE CHIEN SOUFFRE

Nos chiens souffrent souvent en silence. Et parce qu’ils ne peuvent pas parler, il est parfois très difficile de le repérer. Cependant, un certain nombre de signes peut indiquer une douleur chez le chien.

Comportement antisocial ou agressif

Les chiens peuvent arrêter de courir pour vous accueillir à la porte, éviter le contact ou même devenir agressif.

Si votre chien se cache ou semble inhabituellement antisocial, cela pourrait indiquer qu’il a mal.

Tout changement notable de comportement peut être préoccupant.

Changements dans les habitudes de manger, de boire et de dormir

Les chiens qui souffrent dorment généralement plus souvent car ils tentent de se rétablir ou car il est tout simplement trop difficile de se déplacer et être actifs.

Une perte d’appétit et des différences notables dans la quantité d’eau qu’ils boivent sont également souvent des symptômes courants de la douleur chez le chien.

La difficulté à manger, et en particulier à mastiquer, peut indiquer quant à elle une douleur dentaire.

Vocalisme

Les chiens qui souffrent de douleur ont tendance à être plus vocaux.

Des cris, des grognements, des hurlements et des gémissements peuvent indiquer une douleur chez votre chien.

Léchage excessif

Si votre animal lèche constamment ses pattes, il est probable qu’il essaie de se calmer.

En effet quand un chien a mal, le premier réflexe est de se nettoyer et de soigner sa blessure en la léchant.

Les coupures sont les plus faciles à repérer, cependant, parfois, la douleur peut être interne.

Halètement ou respiration altérée

Haleter est normal pour un chien. Cependant, un chien qui souffre halète énormément, et ce, même s’il n’a pas fait d’exercice.

Respirer plus lentement peut aussi signifier que respirer est douloureux.

Problèmes de mobilité

La rigidité et la boiterie sont deux signes courants de douleur chez le chien et sont susceptibles de révéler des blessures, des douleurs dans les pattes, voire même de l’arthrite.

Cela peut aussi se manifester par un ralentissement des mouvements.

Signes d’agitation

L’agitation est un indicateur de douleur chez le chien.

Si votre chien fait les cent pas, a du mal à se mettre à l’aise ou dort beaucoup moins, il pourrait y avoir un problème sous-jacent.

Changements dans le corps et la posture

Le gonflement des pattes, des babines et de la tête peut par exemple être provoqué par une inflammation, une infection ou même un cancer.

En cas de douleur, certains chiens placent également leurs pattes devant eux sur le sol et les fesses en l’air. Les chiens prennent souvent la position de «prière» lorsqu’ils souffrent de douleurs abdominales.

Tremblement & frissons

Ne croyez pas que le fait de trembler ou de frissonner est simplement dû une sensation de froid ou de vieillissement pour votre chien.

Les deux peuvent être un signe de douleur – ou un symptôme de quelque chose de plus grave, comme un empoisonnement, une pancréatite ou une maladie rénale.

Les chiens qui ont avalé de grandes quantités de chocolat, de déchets moisis ou d’édulcorant sans sucre, le xylitol, par exemple, souffrent souvent de tremblements musculaires sévères.

EnglishFrançais

AIMEZ NOTRE PAGE FACEBOOK!